Welcome to MEIKO. Please select a country and click "confirm".

Le groupe MEIKO célèbre 90 ans de réussite et d’innovation

Meiko a 90 ans : l'entreprise de construction de machines d'Offenbourg, dans le Bade-Wurtemberg, n'est pas seulement un acteur majeur d'une longue période du lavage industriel, elle raconte aussi l'histoire d'une association réussie entre une longue histoire d'entreprise et une position de leader sur le marché. « Cette association est extrêmement rare », affirme avec certitude le Dr. Ing. Stefan Scheringer, gérant de Meiko, et de poursuivre : « l'âge moyen des entreprises allemandes est de 18 ans, selon l'institut Creditreform. Seul 1,5 pour cent des entreprises allemandes en activité ont plus de 100 ans. Depuis 1927, Meiko a sans doute dû bien faire les choses... »

 

Stefan Scheringer est le huitième gérant de l'entreprise dans une lignée particulièrement courte de chefs d'entreprise Meiko : « Cela indique que Meiko est une entreprise fortement enracinée dans ses valeurs. D'une part, nous sommes poussés par les innovations, mais d'autre part nous sommes attachés à la fiabilité et au conservatisme dans le meilleur sens du terme. Cela signifie en premier lieu que nous offrons à nos collaborateurs et à nos clients continuité, identité et sécurité », explique Scheringer.

 

L'histoire du lavage en machine a commencé en 1850 avec les premiers dépôts de brevet de Joel Houghton et LA. Alexander. Mais c'est à une femme, Josephine Cochrane, que l'on doit la réelle percée du lave-vaisselle. Son brevet a été déposé en 1885 (le tout premier brevet déposé par une femme) et les ventes de sa société « Cochrane’s Crescent Washing Machine Company » ne s'adressaient qu'à des hôtels et des restaurants.

 

À Offenbourg, Oskar Meier et Franz Konrad ont décidé en 1927 de « rendre le monde plus propre » et de construire à cet effet les meilleures machines. Entrepreneurs animés par leurs idées, Meier, le concepteur, et Konrad, le commercial, transmettent à leur société un ADN que l'on retrouve aussi dans leurs propres gènes : la circonspection, la raison, mais aussi l'ambition, sans céder à la tentation de prendre des risques. « Parfois, la chute d'une entreprise ou sa pérennisation sur des décennies peut dépendre d'une seule décision. Ce ne sont pas les aventuriers qui résistent aux brèches structurelles, aux crises économiques et aux guerres mondiales, mais bien les entreprises qui œuvrent à travailler chaque jour à leur propre performance en réalisant de petits changements, peu spectaculaires mais continus. » ajoute Scheringer. Bien évidemment, il découle de cette constance de grandes innovations et des améliorations spectaculaires pour nos propres clients, que la direction de Meiko entend comme une conséquence logique, mais pas seulement : « C'est notre proximité avec les clients, associée à la volonté non seulement de rendre le monde plus propre, mais de le rendre plus propre avec intelligence », explique Scheringer.

 

Ainsi de petites révolutions sont nées dans les techniques de lavage professionnelles, par exemple la Mi-Q qui a permis de réduire d'un seul coup les coûts d'exploitation de 40 pour cent, le lave-vaisselle sous plan M-iClean, qui a réuni la technologie et le confort tout en conférant au design un rôle déterminant. Avec le lancement sur le marché de la M-iClean H en cette année d'anniversaire, Meiko a montré qu'il était possible au XXIe siècle et à une époque où les ressources humaines se font rares de repenser totalement la conception d'un lave-vaisselle à capot, y compris son automatisation, si l'on adapte l'appareil aux besoins de ses exploitants ET de ses opérateurs.

 

Aujourd'hui, Meiko bénéficie d'une renommée mondiale de leader technologique, et pas seulement dans le domaine des techniques de lavage professionnelles, mais aussi dans la désinfection et le nettoyage de produits médicaux, et notamment des bassins de lit. Des brigades de pompiers dans toute l'Europe, et même en Australie, font elles aussi confiance aux experts d'Offenbourg pour ce qui est du traitement conforme des équipements techniques de protection respiratoire et des équipements de protection individuelle.

 

Les 90 ans d'histoire de Meiko montrent qu'une entreprise vit de ses innovations constantes, mais aussi des services inextricablement liés à ses produits. « Avec Meiko Academy nous complétons notre gamme de produits et montrons qu'en qualité de fournisseur de solutions, nous avons bien plus à offrir que nos compétences de fabricant de machines seules », explique Hartmut Henselmann, directeur de l'Academy. Le service après-vente Meiko apporte sa contribution à donner à nos produits leur renommée légendaire : dans le monde entier, plus de 600 collaborateurs du service après-vente dans nos propres filiales et plus de 4 500 collaborateurs auprès de partenaires agréés veillent à remettre en marche en l'espace de quelques heures les machines tant appréciées pour leur fiabilité, si d'aventure elles devaient présenter le moindre problème.

 

« Il n'y a que dans la modération qu'apparaît le maître », cet adage est l'une des citations favorites du fondateur de l'entreprise, Oskar Meier. Une philosophie, qui selon Scheringer, se vit aujourd'hui encore dans l'entreprise, car « l'estime du client fait notre réussite, et non la surestimation de nos propres actes ! »

Photos de presse